Un business plan pour convaincre


business plan banque

Objectif de la formation

Cette formation vise à vous aider à réussir le lancement d’un projet, à obtenir les financements, gagner un appel d’offres

Les thèmes

Les étapes d’un financement réussi, la méthodologie pour convaincre

Les opportunités, les facteurs clés de succès, l’environnement, la stratégie

Le modèle économique : la cohérence et la pérennité du projet, monétarisation, retour sur investissement, analyse du marché, clients, concurrents, processus, fonctions clés (marketing, communication, vente, achat, production, logistique, ressources humaines, finance, juridique,…)

Les atouts du projet, la mobilisation des équipes, les plans d’action

Le chiffrage du business plan : hypothèses, prévisions d’activité, moyens nécessaires, impacts en termes de rentabilité, retours sur investissement, flux de trésorerie et d’investissement, l’articulation des documents financiers (compte de résultat, bilan, plan de financement)

Anticiper : identifier les risques, calculer le creux de trésorerie maximum, simuler différents scénarios, élaborer un scénario alternatif

Les choix de financement, leur complémentarité : autofinancement, capital, emprunt, cautions, financements locatifs.

Les cas pratiques de la formation business plan permettent d’articuler les 3 documents financiers clés

  • Le compte de résultat établit les flux prévisionnels de chiffre d’affaires et de charges. Il permet d’évaluer la rentabilité d’exploitation du projet.  Quelle est l’activité prévisible, quel sera le chiffre d’affaires (résultante d’une quantité et d’un prix) ? Pour 1000 € de chiffre d’affaires combien de résultat net  ?

  • Le bilan est l’image du patrimoine de l’entreprise. Il établit à un an, deux, trois ans, le niveau de richesse produite par le projet. Il répertorie les ressources nécessaires pour l’activité (outils, véhicules, équipements informatiques, locaux, stocks,  trésorerie, …) et les ressources investies (Capital social, compte associé, emprunts bancaires,…. ).

  • Le plan de financement enregistre tous les flux d’emploi et de ressource. Il permet d’évaluer précisément l’autofinancement généré par l’activité ainsi que les besoins de financement externe. Il est complété par un tableau de trésorerie plus précis pour la première année du projet. Ce tableau tient compte notamment des délais de paiement négociés avec les fournisseurs, de la saisonnalité, des risques.

Ces 3 documents financiers permettent de préciser les besoins et de solliciter des financements extérieurs (prêt d’honneur, subventions locales, emprunts bancaires, actionnaires ou associés)

Ils sont un support indispensable pour démontrer que l’activité génèrera la trésorerie nécessaire au remboursement des emprunts et au financement du développement

Une méthode pédagogique vivante et participative

Nous utilisons un outil excel remis aux participants qui permet à chacun de s'entraîner à l'issue de la formation.

Pendant la session, le parcours pédagogique respecte les étapes nécessaires à l'appropriation des concepts et à leur mémorisation.

Les contenus sont hiérarchisés. Les idées clés sont rappelées. Nous invitons aux échanges, aux questions, encourageons les reformulations. Nous alternons les méthodes d’apprentissage, apports théoriques et cas pratiques. Nous utilisons des supports visuels remis aux participants.

pédagogie et formation